16 novembre 2017

MONDWEST (Michael Crichton - 1973)

127

Résumé: John Blane et Peter Martin s'inscrivent au parc d'activité de Delos, une structure reproduisant trois époque distinct que sont le monde romain, le moyen âge et le monde de l'ouest. Les deux hommes choisissent le troisième afin de vivre pendant quelques jours tels de vrais cowboys les aventures des années 1880. Au programme: duel aux revolvers, nuits au bordel, évasion, bagarre en saloon, etc etc... mais ce qui aurait dut être les vacances les plus amusantes de leurs vies va se transformer en vrai cauchemar lorsque les robots, servant à l'amusement des touristes, vont subir un dysfonctionnement qui fera des humains leurs principal ennemi...les responsables du parc, ayant perdu le contrôle de leur création verront cette dernière commettre les pires massacres. Pour ce qui est de Peter et John ils devront affronter et fuir le plus dangereux des robots. Réussiront-ils à s'en sortir?

1

 Mon avis:

Premier film écrit et réalisé par Michael Crichton, "Mondwest" fut a sa sortie un excellent succès financier et critique mais laissa malgré tout un goût amer à la bouche du cinéaste lequel n'avait pas eu le contrôle sur un certain nombre de choses tels le choix des acteurs et dût renoncer à quelques idées qui pourtant lui tenait à coeur. Mais c'est surtout la mauvaise interprétation du concept de son oeuvre qui le décevait, beaucoup y virent en effet un avertissement sur le danger que représente l'évolution de la technologie alors que l'intention de Crichton était de dénonçer la cupidité des entreprises. De mon point de vu, le film aborde les deux thèmes. Il est aussi évident que l'auteur posait déjà les bases de ce qui allait devenir son oeuvre littéraire la plus populaire que fut le roman "Jurassic Park". L'on retrouve bon nombre des éléments de ce dernier tel le parc créer par des riches et fait pour des riches.

2

 Un parc d'amusement qui promet la magie au travers des créations technologiques de haut niveau mais qui échapperont à leurs contrôle provoquant un grand nombre de morts . Leurs concepteurs, pour la plupart imbus de leurs personnes, pensent qu'ils en ont le contrôle total et qu'il sont suffisamment compétent pour parer à tous problèmes et cela sans que cela ne leur coûte chère. Ha, le pouvoir de l'argent sur les hommes d'affaires est aussi forte que l'ambition des scientifique à se prendre pour des dieux !! Le film de Crichton servit de toute évidence comme référence à bon nombre d'autres oeuvres et le personnage du robot Gunfighter interprété par Yul Brynner est clairement le principal ancêtre du T-800 de la saga "Terminator".

3

Le film s'appuie d'ailleurs sur un casting assez bien choisit dans l'ensemble. Richard Benjamin et James Brolin font un bon duo mais la performance la plus intéressante reste avant tout celle Brynner, lequel se révèle partoculièrement convaincant dans le rôle du robot traqueur au visage de marbre et aux actes impitoyables qui se révèle surtout durant la dernière partie du film. A noter que Brynner accepta le rôle uniquement car il avait besoin d'argent. 

Le film bénéficie  également d'une mise en scène simple mais malgré tout efficace et si l'on garde bien à l'esprit qu'il s'agit du premier de Crichton l'on ne peut qu'être admiratif devant une tel résultat.

En conclusion "Mondwest" est un film d'anticipation intelligent et divertissant, devenu une véritable référence du genre.  


19 juillet 2017

MORGANE (Luke Scott - 2016)

038

Résumé: Experte en gestion de risques, la jeune Lee Weathers est envoyé par la compagnie qui l'emploie dans une petite maison isolé dans laquelle un groupe de scientifiques dirige un projet visant à créer un parfait hybride humain. Le résultat de cette expérience: Morgane, une jeune fille de 5 ans mais ayant le physique d'une adolescente à l'intelligence plus développé que les humains normaux. Il y aurait de quoi être impressionné si un terrible incident ayant causé un blessé n'avait pas eu lieu. En effet, la jeune Morgane est prodigieuse mais semble ne pas savoir contrôler ses émotions ce qui la rend dangereuse. Lee ayant pour mission d'évaluer la viabilité du projet se montre en premier lieu inquiète mais lorsqu'un nouveau drame arrive il n'y a plus un seul doute, Morgane doit être éliminé. Mais les membres de l'équipe s'étant attaché à la jeune fille feront tout pour empêcher Lee d'effectuer sa mission. Celle-ci devra se montrer implacable jusqu'au duel final entre elle et l'hybride génétique. 

039

Mon avis:
Magnifique réussite que le premier film de Luke Scott, fils du légendaire Ridley Scott lequel tiens ici le poste de producteur. Je trouve que les critiques ont été terriblement injuste avec "Morgane" qui, bien que n'étant pas exempt de défauts, est une oeuvre sublime et cela à de nombreux niveaux. Certes l'intrigue n'est pas nouvelle, Luke Scott ne faisant ici que revisiter le mythe de "Frankenstein", mais la force du réalisateur est ici de le faire avec à la fois intelligence et une profondeur que l'on ne trouve aujourd'hui que très rarement dans le genre.

En effet, Luke Scott nous propose (et ce n'est pas le premier à le faire) une réflexion sur le pouvoir génétique et comment l'homme de ce fait en arrive à se prendre pour dieu et les conséquences de la mise en pratique d'un tel pouvoir.  Morgane en elle même est le fruit de cela et bien que l'on ne peut indifférent à côté très enfantin l'on ne perd jamais à l'esprit , de part la manière dont Luke Scott exploite le sujet, qu'elle n'est pas un humain à part entière. La réalisation se révèle être un modèle de subtilité et réussit de part son efficacité à explorer toute les dimensions de l'intrigue.

040

D'une beauté visuelle remarquable, la mise en scène de"Morgane" est l'exemple même de ce que tout film de genre devrait être en la matière. Certes Luke Scott n'est pas son père, et on lui demande pas de l'être d'ailleurs, et de se fait l'on ne peut être qu'impressionner par le talent dont il fait déjà preuve pour son premier film en tant que metteur en scène. La pomme ne tombe jamais loin de l'arbre et "Morgane" en est la preuve. Le fils de Ridley Scott se montre plein de promesses et personnellement j'espère que cela n'est que le début de sa carrière. Ce serait vraiment dommage qu'il ne tente pas l'expérience de nouveau.  

Au niveau du casting alors la je n'ai rien à redire car tous les comédiens sont merveilleux. Luke Scott à réunit autour de lui un très beau groupe dominé bien entendu par Kate Mara laquelle se révèle être parfaite dans le rôle de l'implacable Lee Weathers.  Lee est une jeune femme particulièrement mystérieuse dont la mission l'est tout autant qu'elle. Son attitude froide et détaché nous fait nous poser des questions sur sa véritable personnalité. Semblant dénué de toute émotion, elle ne montre qu'aux autres personnages et aux spectateurs que ce qu'elle veut que nous voyons d'elle. La performance de Kate Mara est pour beaucoup dans l'attrait et la fascination que l'on peut éprouver par rapport au personnage. Comédienne accomplit, elle fait merveille ici présent comme de coutume d'ailleurs. Elle est probablement l'une des meilleurs actrices américaines actuelles et depuis quelques temps je m’intéresse de plus en plus à son travail.

041

Dans le rôle Morgane la comédienne Anya Taylor-Joy propose une performance de haut niveau nous rendant son personnage à la fois attachant et inquiétant. En effet, la jeune hybride génétique est un être complexe. Particulièrement sensible, plus que chacun des autres personnages et davantage que les humains en général, l'on ne peut ne pas avoir de la sympathie pour et cela même lorsqu'elle commet les pires actions. C'est la force de ses sentiments qui l'a rend  dangereuse mais aussi particulièrement touchante. Le jeu d'actrice d'Anya Taylor-Joy est un modèle de perfection et en cela je la trouve vraiment impressionnante. A tout juste 20 ans et pour ce qui s'avère être que son deuxième rôle sur grand écran la jeune comédienne se révèle être pleine de promesse. 

042

 S'ajoute bien entendu une intéressante palette de seconds rôles dont se distingue l'actrice Rose Leslie principalement connue pour son personnage de l'incontournable sauvageonne "Ygrid" dans la série à succès "Game of Thrones". De tous les personnages secondaires composant le film de Luke Scott, la comédienne interprète celui qui se montre le plus intéressant. 

En conclusion, "Morgane" est une belle réussite. Pour son tout premier film en tant que réalisateur Luke Scott signe un véritable coup de maître. Une oeuvre intelligente, bouleversante et effrayante à la fois...jusqu'au dénouement final au twist plus que fascinant. "Morgane" est une belle surprise pour moi qui mérite d'être découvert par tout à chacun. N'ayant pas connu le succès lors de sa sortie en salle l'année dernière je lui prédit une belle seconde vie dans un futur proche. A voir absolument!!!