22 août 2017

WOLFEN (Michael Wadleigh - 1981)

 

0150

Résumé: 
L'inspecteur Dewey Wilson est chargé d'enquêté sur le meurtre plus qu'étrange d'un des plus puissants industriels de New-York et de son épouse. L'arme du crime se révèle être impossible à identifié et tout porte à croire que le mobile du crime va bien au delà de la simple raison politique, piste que les supérieurs de Wilson privilégie. Il semblerait que les meurtres ait été commit par une race de loup très ancienne et Dewey devra se faire à l'idée qu'aucune explication rationnelle ne peut s'appliquer. Comment affronter un ennemi qui n'a pour seul et unique but que de s'attaquer à celles et ceux qui détruisent leur territoire.

Mon avis:

Difficile de placer ce film dans une catégorie spécifique. Naviguant entre film policier et film fantastique, "Wolfen" se démarque de par son approche original d'un sujet qui va bien au delà de celui d'un simple divertissement. 

Au niveau de sa mise en scène, Michael Wadleigh privilégie l'esthétisme et ne cède quasiment jamais à la facilité. Il sait nous faire plonger dans l'univers du film au travers de son approche à la fois réaliste et sombre. Il met en scène la ville de New-York comme un personnage à part entière et sait nous faire nous imprégner de son atmosphère dangereusement viscéral.
L'intrigue se met en place pas à pas et cela avec une subtilité que l'on ne trouve que très rarement dans ce type d'oeuvre.

Les séquences s'enchaînent avec efficacité et de part sa réalisation Wadleigh prend les raccourcis les plus habiles. On ne peut évidemment passer à côté de l'utilisation de certains clichés attachés au deux genres dont le film s'inspire mais cela ne porte jamais préjudice au film. L'histoire nous propose d'ailleurs une belle réflexion sur le massacre des indiens et sur l'arrogance de l'homme blanc croyant avoir la main mise sur tout.

0405

Côté casting l'on retrouve en tête Albert Finney ("Voyage à deux", "Le crime de l'orient express",...) dans le rôle principal de l'inspecteur Dewey Wilson. Bien que celle-ci ne soit pas la plus inspiré de sa carrière, la performance qu'il livre ici se montre toute en sobriété. On ne sait que le strict minimum sur le passif du personnage mis à part que ce dernier aurait quelques temps auparavant "craqué". Le manque d'information concernant Wilson ne fais que renforcer le mystère autour de ce dernier. Tout passe par l'interprétation de Finney qui ici fait merveille.

Secondé ici par Diane Venora ("Heat" , "Révélations", ...), celle-ci propose une prestation honorable nous faisant assez vite nous attacher à son personnage.

Au niveau des effets spéciaux rien de spécial à dire car les séquences chocs étant peux nombreuses le film ne mise quasiment jamais sur eux. Le film s'appuie avant tout sur une ambiance mystique visuellement efficace et cela grâce à la mise en scène de Wadleigh qui pour son premier et unique long métrage faisait preuve de beaucoup de savoir faire. L'on peut regretter d'ailleurs qu'il n'ait réalisé qu'un seul film (il réalisa quelques documentaires). 

En conclusion, "Wolfen" est une oeuvre très réussit qui à gagner le statut de film culte auprès de certains amateurs de film de genre. Cela étant il mérite d'être beaucoup plus connu et je ne saurais trop le recommander. 

Posté par nicos31 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,