11 août 2017

PHONE GAME (Joel Schumacher - 2003)

0136

Résumé: 

Stuart Shepard petit attaché de presse riche, marié, menteur et frimeur se rend tous les jours à la même cabine téléphonique pour téléphoner à sa petite protégée sur laquelle il fantasme. Mais un jour, après avoir une conversation avec elle, Stuart recevra un coup de file qui va faire de sa journée un véritable cauchemar. Au téléphone avec un tueur en série qui le tien dans sa ligne de mire, Stuart sera obligé de faire tous ce que son agresseur lui demande, le tout en restant coincé dans cette cabine téléphonique entouré par les forces de police.

0137

Mon avis:

Je me souviens encore de la première fois que j'ai vu ce film, c'était au cinéma lors de sa sortie en salle et je me rappel encore de l'impact qu'il avait eu sur moi. Jamais un thriller n'avait joué autant sur mes nerfs tels que celui-ci et j'étais sortie de la salle avait un fort sentiment d'exaltation. Surtout, j'étais impressionné de voir à quel point un film à petit budget , tourné en 12 jours et durant si peu de temps (1h17) avait réussit à faire battre mon coeur à cent à l'heure.

En effet, si il y a une chose que "Phone Game" sait faire c'est tenir le public en haleine de la première à la dernière minute sans le moindre temps mort et cela même sans la moindre séquence d'action. Dans tous les thrillers l'on peut voir des courses poursuites en voitures, des fusillades, des explosions, etc etc... ici présent rien de tel car tous ce passe dans une cabine téléphonique et les quelques mètres qui l'entourent. "Phone Game" n'est en rien un thriller d'action mais bien un thriller psychologique qui joue à fond la carte du suspense en mettant à l'épreuve autant le système nerveux du spectateur que sur celui de son personnage principal.

0138

Celui-ci est d'ailleurs joué de façon brillante par un Colin Farrell qui n'était encore qu'au début de sa carrière. En effet, le comédien arrive à travers sa performance d'acteur à nous faire ressentir de l'empathie pour Stuart Shepard, un homme qui a tous ce qu'il faut pour être antipathique. Dragueur, frimeur, arrogant, méprisant envers les petites gens, Stu est le type même du sale type en costume blanc et c'est ce qui en fait d'ailleurs la cible rêvée pour le tueur en série au fusil à lunettes.

Ce dernier se prend en effet pour un redresseur de tord, il se voit comme celui qui a le devoir de punir les pêcheurs. L'on apprend que Stu n'est pas la première personne qu'il a prise pour cible et que ses précédentes cibles n'ont pas survécu à leurs conversation avec le sniper. De ce personnage l'on ne connaît que la voie et cela jusqu'à la scène finale où son visage nous est enfin révélé et ce n'est pas n'importe qui qui le joue... c'est le grand Kiefer Sutherland! Immense comédien dont la carrière, impressionnante qui plus est, sera marqué à jamais par son interprétation de l'agent fédéral Jack Bauer dans le série culte "24 Heures Chrono" (2001 à 2010 + 2014 pour "24 Live another day).

0139

"Phone Game" marque également la quatrième collaboration de l'acteur avec le réalisateur Joel Schumacher lequel lui a offert certains de ses meilleurs rôles tels celui du vampire David dans le film "Génération perdue" (1987). A travers le timbre de sa voix si particulière, Kiefer Sutherland nous offre une performance d'acteur unique en son genre, un jeu d'acteur de haut niveau pour un rôle que peu d'autre, peut être aucun, n'aurait su rendre aussi terrifiant. 

Le film bénéficie également d'excellents seconds rôles tels Forrest Whitaker, un comédien dont j'ai toujours admirer le travail et dont la performance la plus mémorable restera je pense celle qu'il offrit au rôle de Charlie Parker dans le Biopic "Bird" réalisé par Clint Eastwood et sorti en 1988. S'ajoute Radha Mitchell, Katie Holmes,... et bien d'autres encore.

0140

Pour ce qui est de la mise en scène il n'y a rien à redire. Joel Schumacher, dont la carrière à connue quelques ratés, réussit ici présent à nous surprendre de part la force et la maestria dont il fait preuve ici pour maîtriser chaque élément composant cette oeuvre si particulière qu'est "Phone Game". Il n'était déjà pas évident au premier abord qu'un cinéaste, aussi talentueux soit il, puisse réussir à mettre en valeur une oeuvre cinématographique dont l'intrigue ai lieu uniquement dans une cabine téléphonique. Un défi impossible que Joel Schumacher à su relever haut la main. Impressionnant!

Mention spéciale à la Bande originale composé par Harry Gregson Williams. Simple bémol: pourquoi échanger un titre anglo-saxon contre un autre. De "Phone Booth", le titre original U.S, le film passe au titre de "Phone Game" pour l'exploitation en France, quel intérêt? En conclusion, "Phone Game" est un véritable coup de maître! Un chef d'oeuvre au suspense insoutenable et à l'interprétation phénoménale! Brillant!!


23 juillet 2017

TIGERLAND (Joel Schumacher - 2000)

066

Résumé: 

Dans un camp d'entraînement militaire, des jeunes recrues se préparent à être envoyées à la guerre du Viet-Nam. L'une d'entre elle, le soldat Roland Bozz va faire basculer l'ordre établit.

067

Mon avis:

Après avoir réalisé plusieurs films assez médiocres, "Batman Forever" (1995) et "Batman et Robin" (1997) entre autres, Joel Schumacher revenait enfin avec une oeuvre de qualité avec ce film de guerre à petit budget qu'était "Tigerland". C'est également, à mes yeux en tout cas, l'un des meilleurs films du réalisateur dont la carrière inégale possède malgré tout quelques réussites non négligeable. "Tigerland" en fait parti. Elle prouva que Schumacher était encore loin d'être finit et que lorsqu'il n'est pas aux services des studios il est un véritable auteur. 

Le film marque la première collaboration du réalisateur avec le comédien, encore inconnu à l'époque, Colin Farrell qu'il dirigera par la suite à deux reprises dans "Phone Game" (2003) et "Veronica Guerin" (2003) l'espace d'une seule scène. D'ailleurs, je note que c'est de leurs collaboration que sont nés mes deux films préférés du metteur en scène. Deux artistes pour lesquels j'ai de l'estime mais sans plus. Ils ont du talent, beaucoup de talent même, mais je dois bien reconnaître que de leurs oeuvres je n'en apprécie que quelques unes. 

068

Mais revenons en à "Tigerland", un film qui reste à mes yeux un petit chef d'oeuvre qui mérite d'être redécouvert. Le film, comme beaucoup de petite production, n'a pas eu droit à une promotion importante lors de sa sortie, mais les critiques furent on ne peut plus dithyrambique à son encontre et je comprends pourquoi car ce film a tous pour lui: un scénario intelligent et solide, des performances d'acteurs de très haut niveau, une mise en scène immersive,... et je pourrais en citer encore beaucoup d'autres.

Beaucoup font la comparaison avec le chef d'oeuvre de Stanley Kubrick "Full Metal Jacket", et même si l'on y retrouve quelques éléments "Tigerland" ne suis pas du tout le même cheminement. Le quotidien des jeunes appelés y est traité de façon un peu plus lisse que dans le film de Kubrick mais pourtant avec une profondeur presque égale. Les deux intrigues sont différentes, les personnages le sont tout autant, et la mise en scène de Schumacher à sa propre singularité.

069

Certes elle n'est pas à la hauteur de celle d'un Kubrick ou d'un Spielberg  mais elle est pourtant un modèle que tout metteur en scène devrait suivre. Des productions telles que celles-ci existent toujours mais elles se font de plus en plus rares aujourd'hui. Les grosses machines Hollywoodiennes ont prit le pas sur le reste et le cinéma à petit budget doit se contenter des miettes. Il était déjà difficile au début des années 2000 à des films du genre de "Tigerland" d'exister par eux-même qu'aujourd'hui cela se révèle être un véritable parcours du combattant. Je regrette beaucoup le cinéma américain du passé et bien que ce dernier réussit encore à nous offrir de belles surprises elles se font malheureusement de plus en plus rares. 

J'ai toujours plaisir à revoir ce film qui reste pour moi l'un des meilleurs films des années 2000 et l'une des oeuvres les plus réussit de son metteur en scène. Schumacher nous proposait ici une plongé dans l'âme humaine à la fois dure et bouleversante. Du très bon cinéma!

Posté par nicos31 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,