1

Résumé: Lorsqu'un patient d'origine française tenant des propos totalement incohérents arrive le Dr Eileen Flax est dépêché sur place pour le soigné. Son patient, Jean-Charles Pommier agresse cette dernière et lui murmure des mots à l'oreil avant de mourir subitement. Après le drame, Eileen commence à avoir des visions des évènements passé qu'a vécu son patient décédé, lequel avait découvert la présence d'esprits maléfique à Los Angeles.

2

Mon avis:

Premier film écrit et réalisé par John McTiernan "Nomads" fut le film qui le fit remarquer par le producteur Joel Silver, lequel allait lui offrir la mise en scène de l'un des films de monstres les plus culte des années 80 "Predator". Le film ne fut pas un gros succès au box-office et se fit également éreinté par les critiques. Ce fut également le premier rôle important que tenu Pierce Brosnan dans un long métrage, rôle qu'il accepta car il lui offrait l'opportunité de joué quelque chose différent de son rôle dans le série "Remington Steele" dont il était le héro à l'époque. 

De mon point de vu "Nomads" se révèle être au final un premier essai peu convaincant. En effet, le scénario écrit par McTiernan lui-même est assez rudimentaire dans sa structure narrative et ne parvient que très rarement à surprendre. Pourtant, le concept était suffisamment intéressant pour, si il avait été bien mené, tenir en haleine et apporter quelques frissons aux spectateurs. La mise en scène, assez quelconque également, arrive malgré tout à mettre en valeur les comédiens mais pas a relevé la faible teneur de l'histoire.

Aussi faiblard que l'est son scénario, la réalisation de John McTiernan est assez plate et il faut bien avouer que le réalisateur nous prouvera par la suite qu'il est capable de bien meilleur et pas avec n'importe quelle oeuvre. "Die Hard 1 et 3", "Predator", "A la poursuite d'octobre rouge", "Le 13ème Guerrier", "Last Action Hero", des films aux qualités extraordinaire qui confirmeront que McT à la sens de la mise en scène à grand spectacle là où "Nomads" tente à démontrer que le fantastique n'est pas un genre lui correspondant. Après, c'est un premier film donc il est tout à fait normal qu'il y aille en tâtonnant. 

3

Malgré les défauts de ce dernier, John McTiernan démontrait malgré tout déjà un savoir faire en terme de réalisation indéniable et qui allait sauter aux yeux de tous avec son film suivant. Grace à "Predator" McT deviendra du jour au lendemain une valeur sur à hollywood, position qu'il assiéra avec son troisième film "Die Hard" qui allait devenir une véritable révolution dans le genre du cinéma d'action. 

Pour ce qui est des comédiens rien a redire, Pierce Brosnan est assez convaincant dans son rôle d'anthropologue poursuivit par son obsession, sa quête. L'on peut regretter un peu le manque d'épaisseur de son personnage, manque qu'il comble grâce a son sens de l'implication.

Lesley Anne Down, second rôle principal du film, se révèle elle même très impliqué dans son rôle de docteur dont les visions deviennent à la fois source de fascination mais aussi de terreur. L'on peut regrette qu'elle ne partage pas de scène avec l'ancien 007, cependant la façon dont son personnage vit les évènements de l'anthropologue semble faire d'eux une seule et même personne. 

Je concluerais en disant que bien que "Nomads" ne soit pas un film très réussit à mes yeux il n'en demeure pas moins une oeuvre à découvrir, ne serait-ce que parce que c'est John McTiernan qui est derrière la caméra.