14 décembre 2017

LA MOMIE (Alex Kurtzman - 2017)

64

Résumé: Nick Morton, officier de l'armée américaine envoyé en Irak voit en la découverte d'une carte l'opportunité pour lui et pour son fidèle second Vail de faire fortune. Ils mettent à jour, en collaboration avec l'archéologue Jenny Halsey, une chambre mortuaire d'origine égyptienne contenant le tombeau de la puissante princesse Ahmanet. Cette dernière reviendra à la vie et n'aura pour seul et unique but que de mettre la main sur Nick qu'elle à choisit comme élu pour transférer en lui l'esprit du dieu Set. La course contre le mal peut commencer.  

Mon avis:

Considéré comme le premier film du "Dark Universe" malgré le "Dracula Untold" de Gary Shore sorti trois ans plus tôt "La Momie" d'Alex Kurtzman est à mes yeux une semi-réussite. Sortie en juin dernier, le film connu une très mauvaise réception des critiques et est considéré comme un échec au box-office, échec remettant clairement en question l'avenir du Dark Universe alors que d'autres films étaient prévu tels "La fiancée de Frankenstein", "L'Homme invisible" et "Dr Jekyll et Mr Hyde". Vont ils voir le jour ou vont ils être totalement abandonné, l'avenir nous le dira je pense.

Pour en revenir à "La Momie" version 2017, la question que je pose est la suivante: Méritait elle d'être autant conspué par les critiques? Ma réponse est non, même si je comprends tout à fait qu'elles puissent ne pas être satisfait du produit final. En effet, dans l'absolue, j'ai l'impression que le film de Kurtzman ne sait pas trop dans qu'elle catégorie il doit s'inscrire. Naviguant de façon assez maladroite entre l'horreur et l'action à l'état pure, je ne sais pas trop si Kurtzman à su faire la part entre les deux genres.

36

Je sais que pour beaucoup Tom Cruise est coupable de changement majeur dans le projet d'origine qui visait plus à s'inscrire dans le cinéma d'épouvante. Le comédien aurait prit trop de pouvoirs sur la conception du film lors du tournage pour en faire un film à sa gloire façon "Mission Impossible" (saga que j'adore par ailleurs) . 

Bien entendu je ne puis me prononcer sur le sujet avec certitude bien qu'il est apparent que le film fait la part bel à son personnage et cela au détriment de tous les autres. Certains auraient mérités d'être beaucoup plus approfondis, tout particulièrement la princesse Ahmanet (La momie) dont l'histoire aurait put être source de grand mystère et qui ne sert finalement que de prétexte à cette lutte du bien contre le mal. Sans trop spoiler disons qu'elle a décidé qu'elle méritait seul de prendre la succession de son père et était prêt à passer un pacte avec le démon pour arriver à ses fins. Dans le rôle l'actrice française Sofia Boutella est particulièrement crédible et j'avais vraiment espérer que son personnage soit mieux exploité qu'ici présent.

37

Aucun reproche à faire à Tom Cruise qui s'investit à fond dans son rôle, apportant toute sa fougue et sa nonchalance au rôle de baroudeur qu'est celui de Nick Morton, G.I américain courageux et intrépide mais plus motivé par le gain que part le patriotisme. On le comprend tout de suite lorsque ce dernier transforme ce qui aurait dû être une mission de surveillance d'un groupe d'insurger en une véritable course au trésor. Ce n'est certainement pas son meilleur rôle ni même sa meilleur performance, il n'en reste pas moins qu'il est le plus gros atout du film, j'irais même jusqu'à dire que cette "Momie" repose en grande partie sur ses épaules. 

Des quelques personnages qui gravitent autour du héros, un seul se distingue tout particulièrement des autres et c'est celui de Russell Crowe. Jouant ici le personnage à double personnalité qu'est le Dr Henry Jekyll et Mr Edward Hyde le comédien en propose une approche particulièrement intéressante. Ayant monter toute une organisation afin de combattre les différentes formes que pourraient prendre les forces du mal, Jekyll sait que certains sacrifices doivent être fait pour que celle-ci soient tenue en échec. Pourtant, il en est lui-même une du fait de son autre personnalité, Mr Hyde dont il arrive à contrôler les apparitions via un sérum qu'il a inventé. Sa seule apparition donnera d'ailleurs lieu a ce que je considère comme la meilleure séquence du film. J'aimerais vraiment qu'un film lui soit consacré car il y aurait beaucoup à raconté sur ce personnage. Russell Crowe est tout à fait à son aise dans son rôle et l'on voit qu'il a prit un certain plaisir à l'interpréter.

38

Annabelle Wallis quand à elle est assez crédible dans le rôle de l'archéologue Jenny Halsey, femme au caractère bien trempé qui n'est pas insensible au charme de Morton et cela malgré la mentalité assez douteuses de ce derniers. Leurs fréquentes prises de bec sont assez amusantes dans l'ensemble.

Au niveau de la mise en scène je n'ai pas beaucoup de chose à dire si ce n'est que Kurtzman à su proposer ici présent une réalisation jouant sur une ambiance assez glauque. En fait, le plus gros bémol de cette "Momie 2017" c'est son intrigue qui est assez quelconque et dont les rebondissements sont plus que prévisible. On n'échappe pas d'ailleurs à certains clin d'oeil aux Momies de Stephen Sommers telle la séquence durant laquelle le personnage d'Annabelle Wallis assomme l'un des petits soldats de Jekyll avec un livre en or (le livre des morts) ou encore celle mettant en scène la momie créant un mure de sable dans les rues de Londres. 

Que dire de plus sur ce film si ce n'est que d'un point de vu tout à fait personnel, je sais que beaucoup ne le partage pas mais qu'importe, "La Momie 2017" est un divertissement tout ce qu'il y a de plus recommandable mais qui aurait put être tellement plus si il avait pu s'appuyer sur une intrigue plus efficace et plus original que celle-ci. Un film bourré de défauts mais pas si honteux que cela. Il ne méritait pas tant de haine en tout cas. A voir si cela vous tente. 


13 décembre 2017

XXX: REACTIVATED (D.J Caruso - 2017)

24

 Résumé: Suite à la mort de Gibbons et le vol d'une arme de destruction massive Xander Cage est rappelé afin de neutralisé cette menace. Pour cela il forme une équipe et c'est ensemble qu'ils vont partir à la chasse. 

Mon avis: 

Voilà, quinze ans après le premier Vin Diesel remet le couvert dans le rôle de Xander Cage est il faut bien se l'avouer c'est vraiment un retour non souhaiter. Déjà que le premier était à la limite du nanar mais cette séquelle est vraiment à la limite du supportable. Je tiens a dire que personnellement quand il s'agit de ce genre de film je suis assez bon public car je sais à quoi m'attendre mais dans le cas de ce XXX 3 j'étais loin du compte.

07

J'irais maintenant droit au but car je n'ai pas trop envie de m'attarder dessus. Ce film est une véritable torture pour les yeux et pour les oreilles, les séquences d'actions sont moches et montées à la va comme je te pousse. Elles s'enchaînent de façon totalement incohérentes et se perdent dans un déluge d'effets visuels désastreux. 

L'intrigue est simpliste au possible et les enjeux qui la composent sans le moindre intérêt. Les dialogues sont d'une médiocrité affligeante et les punchlines d'une stupidité aberrantes. Les acteurs sont vraiment à la limite du grotesque et la faute en revient surtout à l'insipidité de leurs personnages. 

Non franchement, je n'ai plus rien à dire sur ce "XXX: Reactivated" si ce n'est que c'est une oeuvre cinématographique calamiteuse que je ne recommande à personne! 

Posté par nicos31 à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

SPLASH (Ron Howard - 1984)

61

 Résumé: Après s'être fait plaquer par sa petite amie  Allen Bauer finit par ne plus croire en l'amour jusqu'au jour ou rentre dans sa vie Madison, une jeune et jolie jeune femme pleine de mystère. Allen en tombera amoureux très vite et cela même si il ne sait quasiment rien sur elle. Pour cause, cette dernière n'est autre qu'une sirène venant des profondeurs de l'océan. 

01 (1)

Mon avis:

Voici un film typique du cinéma des années 80, mélant avec habileté humour et romance le tout teinté par une petite touche de suspense. C'est autour de la relation entre le héros Allen Bauer et la sirène qu'est Madison que se développe l'intrigue du film et fort est de constater que Ron Howard à su le faire avec beaucoup d'intelligence. Ce n'est clairement pas l'un des meilleurs films du cinéaste mais cela reste malgré tout l'une de ses premières réussite. Certes le film peut sembler souffrir du poids des années et l'histoire être quelque peu guimauve mais le tout possède suffisamment de charme pour passer un bon moment. 

02 (1)

D'ailleurs, il est évident que l'intérêt principal du film réside avant tout sur le couple formé par Tom Hanks et Daryl Hannah, lesquels forme un duo particulièrement attachant. Tom Hanks, comme  de coutume, fait merveille dans le rôle de ce monsieur tout le monde qu'est Allen Bauer, jeune grossiste ayant perdu tout espoir de découvrir un jour le grand amour et sombrant peu à peu dans un sentiment de profonde solitude. Ce rôle sied à merveille au comédien lequel n'était pas encore la grande vedette qu'il allait devenir quelques années après. Fort est de constater malgré tout que Hanks allait connaître son premier grand succès avec ce film ainsi que sa première collaboration avec Ron Howard, cinéaste qu'il retrouvera à plusieurs reprises avec des films tels "Appolo 13" qui se révèlera d'ailleurs leur meilleur oeuvre. 

03 (1)

Le film bénéficie également du talent, de la grâce et du charme de Daryl Hannah laquelle trouvait ici un très beau rôle auquel elle apporta toute sa splendeur. L'alchimie entre elle et Hanks est évidente, comme je l'ai dit un peu plus haut, c'est en celle-ci que réside la plus grand force du film. Elle se verra offrir de meilleurs rôles par la suite mais je trouve que celui de Madison reste son plus attachant émotionnellement parlant j'entends. 

Le film possède également de très bons seconds rôles, mention spéciale à John Candy un acteur que j'ai toujours très apprécié et qui nous à quitté bien trop tôt. Ce n'est certes pas sa meilleure performance mais il avait un immense talent qui a été je pense beaucoup trop sous-exploité. Il fait merveille dans le rôle du frère immature et farceur, mais possèdant finalement plus de sagesse qu'il n'y paraît au premier abord. 

04 (1)

Au niveau de la mise en scène pas grand chose à dire si ce n'est que, bien que n'étant pas d'une grande originalité, elle reste cependant assez efficace et met bien en valeur les différentes variables du film et bien entendu principalement son couple vedette. Le cinéaste nous prouvait déjà son potentiel qu'il dévellopera par la suite dans des oeuvres plus aboutis et plus ambitieuses que celle-ci. 

Voilà, je n'ai rien de plus à dire si ce n'est que "Splash" est un petit film bien sympathique à regarder mais pas indispensable non plus. J'ai passé un bon moment et je le reverrais bien dans quelques temps. 

Posté par nicos31 à 12:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,