1

Résumé: Après que le braquage d'une banque est mal tourné et que sa femme ait été tuée sous les coups de feu de la police le criminel Charley Varrick se voit traqué à la fois par la police mais aussi par la mafia, laquelle avait déposée son argent dans la même banque. Charley devra échapper à ses deux menace tout en devant faire face à l'impatience de son complice. 

Mon avis: 

Film méconnu dans la filmographie de son réalisateur "Tuez Charley Varrick" n'est sans doute pas le meilleur film de Don Siegel il n'en reste pas moins un polar sombre et efficace dans la lignée des polars des années 70. D'ailleurs Don Siegel en devint l'un des piliers avec le succès du cultissime "Inspecteur Harry" sortit deux ans avant celui-ci et qui connu un énorme succès au box-office. Malheureusement pour le cinéaste le public ne fut pas au rendez vous dans le cas présent et "Tuez Charley Varrick" ne connu pas le succès de son prédécesseur.

Siegel attribura d'ailleurs une grande partie de l'échec à son acteur principal qui déclara publiquement qu'il n'avait ni aimé ni compris le personnage de Varrick. En effet, le comédien envoya également une note au cinéaste disant "J'ai vu le film trois fois et je suis d'une intelligence légèrement plus haute que la moyenne ( 120) mais je ne comprends toujours pas ce film ni le personnage", ce à quoi Siegel lui répondra :" M. Matthau, ça a été un plaisir de vous diriger, mais pour ce qui est des scripts et de vos idées, laissez-moi vous dire que vous avez des goûts de chiottes. Vous aimez voir la banane avant de glisser dessus. Moi j'aime la faire voir après que vous vous êtes cassé la figure"... C'est peu dire selon moi si l'acteur et le cinéaste ne s'entendaient guère.

Pourtant, et ce n'est que mon avis, il n'en reste pas moins que leur collaboration donna naissance à un très bon film, à défaut de ne pas nous avoir livré une oeuvre à la hauteur de ce qu'elle aurait put être. En effet, "Tuez Charley Varrick" souffre d'un scénario un peu faiblard au niveau de son intrigue et des motivations de son personnage principal, mais aussi du peu de sentiment dont il fait preuve à l'égard des autres. D'ailleurs, le rôle fut proposer en premier à Clint Eastwood, lequel le refusa car il ne trouva pas en le personnage la recherche de rédemption qui aurait été utile pour la complexité émotionnelle de ce dernier. 

Charley Varrick se montre peu attachant et cela à chaque instant du film et son manque d'émotion durant les moments les plus dure du film en est clairement l'une des explications les plus évidente. (spoilers) Il ne montre quasiment aucune tristesse à la mort de son épouse, aucune peur lorsque la mafia se met à sa poursuite, et peu d'empathie envers son complice. Lorsque ce dernier ce fait tuer et qu'il en découvre le cadavre il régira en déclara froidement "tu l'as chercher petit"! 

Cependant et bien qu'il se montre assez froid, Varrick fait preuve d'une intelligence et d'une malice sans faille ce qui lui permet ainsi d'avoir toujours un coup d'avance sur ses ennemis. Varrick est le type même du criminel sans peur et sans reproche et l'on peu lui reprocher tous ce que l'on veut mais pas son professionnalisme ni sa lucidité. Je pense que c'est dans ses caractéristiques que naissent les fulgurances de jeu de Walter Matthau et même si ce dernier ne semble pas être à son aise dans le personnage l'on ne peut nier pourtant qu'il livre une performance tous ce qu'il y a d'honnête. Effectivement, ce genre de rôle sied mieux à Clint Eastwood et je comprends pourquoi Siegel voulait ce dernier pour interprété le rôle, mais Matthau s'en sort avec les honneurs.

De part sa mise en scène simple mais efficace, le réalisateur a su tirer le meilleur parti d'un scénario assez banal mais dont le manque d'imagination est palier par le travail minutieux d'un cinéaste au talent indéniable. Au niveau des seconds rôles rien à redire, l'on retrouve des acteurs familier du cinéma de Don Siegel tels Andrew Robinson (scorpion dans "L'inspecteur Harry"), John Vernon (le maire dans "L'inspecteur Harry"), Sheree North (Jonesy dans "Madigan" )... des acteurs que le réalisateur employa dans plusieurs de ses oeuvres précédentes et qui trouvaient ici présent de très bon rôle. 

Je ne vois pas trop ce que je pourrais dire d'autre sur ce film si ce n'est que si ce n'est pas le plus intéressant ni le plus réussit de Siegel, "Tuez Charley Varrick" n'en reste pas moins un polar efficace qui permet aux spectateurs de passer un bon moment.