122

Résumé: Lorsque son ex-petite amie Ellen, star montante du rock, se fait enlevé le soldat Tom Cody revient en ville pour aller la sauver. S'alliant avec McCoy, jeune femme baroudeuse et caractériel, ainsi qu'avec Billy Fish le manager et nouveau petit ami d'Ellen, Tom devra affronter tout un gang de motard commander par Raven Shaddock. Le conflit se verra régler dans le feu et le sang. 

171

Mon avis:

Juste après le succès retentissant de "48 Heures" Walter Hill se vit offrir la possibilité de faire le film qu'il voulait. Attiré par l'idée d'adapter une bande dessinée, le réalisateur n'en trouva malheureusement aucune d'interressante à aborder et décida donc de créer son propre univers et personnage principal au vu d'une possible franchise. En effet, Hill voyait en "Les rues de feu" l'occasion de mettre en place une possible trilogie si ce dernier venait à trouver le succès. Malheureusement pour lui il n'en fut rien le film passant quasiment inaperçu a sa sortie. 

Plusieurs raisons furent invoqué pour expliquer cet échec tel une erreur de casting pour le rôle principal de Tom Cody. En effet, alors que le producteur et le réalisateur proposèrent le rôle à la star montante qu'était Tom Cruise à l'époque, ceux-ci accusèrent le coup du refus de ce dernier lequel s'était déjà engager sur un autre projet. Hill se rabattue donc sur Michael Paré qu'il avait découvert dans le drame "Eddie and the cruisers" lequel n'eut guère de succès lui-aussi mais le réalisateur perçu en le comédien un certain potentiel. 

172

Une autre raison qui pouvait expliquer le non-succès des "Rues de feu" était le changement de direction de l'époque des studios lesquels n'investirent que très peu dans la promotion de beaucoup de projets lancé par leurs prédécesseurs. Le film fut fait de toute façon dans de mauvaises conditions tant d'un point de vu financier que technique mais d'un point de vu général, Hill se montre encore très satisfait du produit final. Hill pense en effet que si il devait faire le film aujourd'hui il prendrait peut-être quelques décisions différentes mais qui ne changerait que très peu de chose finalement au film. 

D'un point de vu tout a fait personnel je trouve que "Les Rues de feu" est un film imparfait mais vraiment plaisant à voir. En effet, malgré ses défauts évidents, le film possède à mon sens toutes les qualités requises pour en faire un excellent divertissement. Une mise en scène percutante, un scénario simple mais direct dans le sujet qu'il aborde, une bande originale décapante et un groupe de personnages intéressant interprétés par des comédiens de qualités lesquels semblent s'être investit à font dans le projet. La plupart d'entre eux n'en étaient qu'à leurs débuts et si le film avait eu du succès cela aurait été tout bénef pour eux. Il n'en fut rien malheureusement et bien que cela ne mit pas fin à leurs carrière pour autant il faudra attendre plusieurs années encore pour que certains puissent décoller à Hollywood.

173

Celui dont le travail fut très critiqué était Michael Paré dont la performance fut considèré comme très peu convaincante par les critiques. Pourtant force est de constaté qu'il s'en sort plutôt bien dans le rôle de Tom Cody, baroudeur ayant tout juste finit son service militaire et cherchant à présent à survivre dans un monde où il a clairement du mal à trouver sa place. (spoilers) Ayant quitté son ex-petite amie Ellen car celle-ci privilégiait sa carrière au détriment de leurs relation, Cody prit la décision de s'engager dans l'armée. Ne cherchant pas nécessairement à renouer avec elle il essaiera pendant une bonne partie du film à ce convaincre que tout ce qui le motive pour aller la sauver est l'argent qu'il pourrait en tirer. Pourtant il ne pourra ignorer qu'il éprouve toujours des sentiments pour elle et devra y faire face tout en sachant qu'Ellen s'est engagé avec un autre homme l'agent Billy Fish lequel peut lui assurer le succès pour son avenir professionnel.

174

Une compétition naîtra entre les deux personnages mais au final le héro ce rendra compte que la meilleure chose qu'il puisse faire pour la femme qu'il aime et de s'éffacer afin qu'elle puisse s'épanouir dans un mode de vie dans lequel il ne peut trouver sa place. Cody sait qu'il ne peut pas offrir ce dont a besoin Ellen et se rend compte au final que seul Fish peut le faire. Bien qu'il soit évident que Tom Cruise aurait put offrir au personnage une puissance de jeu et un charisme bien plus évident, j'ai toujours trouvé que Michael Paré était tout ce qu'il y a de plus convaincant dans le rôle de Tom Cody. Le comédien ne connu pas le succès d'un Tom Cruise, faisant clairement de mauvais choix de carrière,  il avait cependant ce qu'il fallait pour devenir une star. Il manque de charisme c'est évident mais c'est malgré tout un acteur de qualité qui n'a pas su tirer profit de son talent. Walter Hill n'hésitera pas d'ailleurs à défendre son comédien et encore aujourd'hui le réalisateur trouve Paré très bon dans le rôle. Ce n'était pas un acteur aguérit à l'époque mais avec un peu de travail, Hill obtenu ce qu'il voulait de ce dernier.175

Le héro solitaire qu'il interpréte trouvera par ailleurs son équivalent féminin en la personne de McCoy, jeune femme ayant elle aussi servit dans l'armée et ce montrant plus masculine que féminine. Ce considérant toujours comme un vrai soldat, celle-ci donnera à la fois du fil à retordre a Cody tout en lui offrant un soutien cosidérable durant sa quête. Au vu de leur relation et de la personnalité de McCoy il est évident dès le départ qu'aucune relation romantique ne peut n'être entre eux mais qu'une équipe solide peut en découler. Amy Madigan est vraiment convaincante dans son rôle de dure à cuire et se révèle être l'un des points forts du film. 

Diane Lane est quant à elle la représentation parfaite de la jeune femme ambitieuse, tiraillé entre son désir de succès dans le domaine du rock et ses sentiments pour Cody. La comédienne fait merveille dans le rôle et il faut bien avouer qu'a moins de 20 ans à l'époque elle était déjà une comédienne aguérit et talentueuse. Anecdote amusante, Michael Paré racontera que la comédienne recevait ses bulletins de notes de l'école et les lui montrait lors du tournage. Elle arrive a faire ce que peu d'actrice aurait pu faire à un âge si peu avancé et je dois dire que j'ai été carrément époustoufflé devant l'énergie qu'elle investit et cela dans chacune des scènes du film.

176

Pour ce qui est du Bad-Guy Willem Dafoe était clairement l'homme de la situation. Encore débutant à l'époque le comédien à su insuffler au personnage de Raven Shaddock toute la force de frappe et la pugnacité nécessaire à ce genre de rôle. Il est l'élément clé du film, l'ennemi que personne n'a envie de ce faire et même si le personnage est un ensemble de cliché du genre il se révèle être l'atout majeur de cette production. 

Au niveau de la mise en scène rien à redire, Walter Hill proposant ici une réalisation on ne peut plus efficace et sachant tirer le meilleur parti d'une intrigue simple mais sans fioriture permettant de plonger au plus profond de l'univers qu'elle nous propose. Je ne sais trop quoi rajouter sur "Les Rues de feu" si ce n'est que le film mérite d'être redécouvert. Ce n'est pas le meilleur film de Walter Hill,  il est assez rétro dans son fond comme dans sa forme mais il n'en reste pas moins un bon divertissement. Ce n'est que mon avis perso.