26 septembre 2017

LE COLLECTIONNEUR (Gary Fleder - 1998)

0187

Résumé:

Lorsque le policier et psychologue Alex Cross vois sa nièce ce faire kidnapper à Durham en Caroline du Nord, celui-ci décide de ce rendre sur les lieux. Sur place il découvre qu'elle n'est qu'une des nombreuses victimes d'un kidnappeur et tueurs en série se faisant appeler Casanova. Ce dernier est un collectionneur, un homme se faisant une réserve de jeunes femmes et ne tue que celle qui ne suivent pas ses règles. Une seule à réussit à lui échapper, la jeune Kate McTiernan. Celle-ci accepte d'aider Cross dans ses investigations afin de retrouver les captives (dont la nièce de Cross) et mettre Casanova hors d'état de nuire.

Mon avis:

Première adaptation des enquêtes d'Alex Cross sur grand écran, "Le Collectionneur" se révèle être, d'un aspect générale, un thriller très efficace. Alors que le rôle devait paraît il être interprété par Denzel Washington ce fut finalement Morgan Freeman qui prêta ses traits à l'un des profileur le plus populaire de la littérature actuel. Né sous plume du romancier à succès James Patterson, les investigations d'Alex Cross engrangèrent des milliards de dollars à travers le monde. A la fois inspecteur de police et psychologue, Cross à toujours su cerner la psyché des criminels qu'il a traqué et Casanova ne fait pas exception. (Attention, spoilers)Ce dernier est un collectionneur, un kidnappeur et tueur en série, séquestrant des jeunes femmes afin d'en faire de parfaites épouses belles et obéissante. Et si l'une d'elle s'avise à ne pas se soumettre à ses volontés elle ne tarde pas à être assassiné par celui-ci.

Alex  Cross s'investit plus que jamais dans cette affaire et cela en est d'autant plus normal que sa nièce fait partie des victimes de Casanova. Touché personnellement par l'enquête et bien que celle-ci soit mené sur un territoire où il n'a pas d'autorité, sa réputation fait qu'il ne tarde pas à se faire accepter par la police de Durham. Malgré tout son savoir faire, Cross aura bien du mal à pouvoir identifier et localiser Casanova jusqu'a ce que se présente le cas de Kate McTiernan jeune femme médecin qui après avoir été séquestré pendant seulement quelques jours par son ravisseur, réussira à s'échapper. Celle-ci à pour elle d'être intelligente, combative, une femme à la forte personnalité qui saura faire preuve de ténacité durant son isolement et n'hésitera pas un seul instant à risquer le tout pour le tout pour s'évader.

Cross ne tarde pas à s'en faire une allié car cette dernière ayant pu converser avec les autres victimes de Casanova se sent une responsabilité vis à vis d'elles. Kate se sent en effet coupable d'être parti sans avoir tenté de les sauver elles aussi. Cross et la jeune femme mettront tout en oeuvre pour identifier Casanova et échafauderont un plan afin de l'obligé à les conduire à ses victimes. (fin des spoilers)

Sans être un modèle d'originalité quant à sa structure narrative "Le Collectionneur" possèdent bien des qualités. Certes l'intrigue est assez banal en soit, on a vu souvent son pitch exploité que ce soit sur le petit ou sur le grand écran, mais si il y a une chose que l'on sait c'est que ce qui fonctionnait à une époque fonctionne encore aujourd'hui. Mais pour que cela soit le cas, encore faut il avoir le nécessaire pour que le publique adhère à l'oeuvre dont il est question.

Pour ce qui est du film de Gary Fleder il a pour lui de possèder un très bon casting et surtout un excellent duo d'acteurs, je parle bien entendu de celui formé par Morgan Freeman et Ashley Judd. Premièrement, à t-on encore besoin de présenter Morgan Freeman, comédien extraordinaire, légendaire même, qui compte parmi sa filmographie des oeuvres magistrales telles "Impitoyable" et "Million Dollar baby" de Clint Eastwood, "Glory" d'Edward Zwick, "Les évadés" de Frank Darabont, "Seven" de David Fincher,... et tant d'autres incontournables du cinéma. Bien que ne signant pas ici l'une de ses performances les plus inspirés l'on ne peut nier qu'il se fond à merveille dans le personnage D'Alex Cross. Je ne pense pas qu'un autre comédien aurait pu, à l'écran, donner ses lettres de noblesses au personnage crée par Patterson et l'on retiendra également qu'il est la plus grande force du film.

A ses côtés l'on trouve la comédienne Ashley Judd laquelle si elle n'a jamais été une grande actrice à toujours eu suffisamment de talent pour s'approprier ses rôles et leurs apportés une personnalité et dimension qui lui est propre. Sans être un grand connaisseur de son travail, je l'ai toujours considéré comme étant une bonne artiste et elle nous le prouve ici à un certain niveau. Certes on a pu la voir bien meilleur, ne serait ce que dans "Heat" de Michael Mann dans lequel j'avais été tout particulièrement impressionner par la force de sa performance, mais l'on ne peut nier qu'elle se révèle être très convaincante dans le rôle de Kate McTiernan qui passe de victime à traqueuse et cela grâce à sa forte personnalité. Ashley Judd était un choix judicieux pour le rôle à mon avis et elle fait le job avec beaucoup d'aisance.

Au niveau de la mise en scène on est loin de l'originalité, du et de l'éfficacité de celle d'un David Fincher sur "Seven" (le film de Fleder surfant bien sûr sur le succès de ce dernier) mais avouons quand même que Gary Fleder propose une réalisation tout ce qu'il y a d'honnête faisant bien fonctionner l'ensemble.

 En conclusion, "Le Collectionneur" n'est peut être pas ce qui se fait de mieux dans le genre mais reste suffisamment prenant pour passer un très bon moment de suspense et d'action. Un thriller possédants d'indéniables qualités et qui à su d'un point de vu personnel me tenir en haleine d'un bout à l'autre (cependant, cela ne vaut pas "Seven" qui reste le chef d'oeuvre absolu du genre). Malheureusement, il n'en sera pas de même pour les films suivants qui seront des modèles de tous ce qu'il ne faut pas proposer dans ce genre de film. A voir.

Posté par nicos31 à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,