070

Résumé: 

Après la mort d'une adolescente dans des circonstances plus qu'étranges la journaliste Rachel Keller mène son enquête. Elle découvre au fur et à mesure de ses investigations que la mort de la jeune fille est directement lié à une cassette vidéo qui provoquerait le décès de tous ceux qui prendraient le risque de la regarder. Après l'avoir elle même visionné, Rachel devra trouver comment levé la malédiction qui provoquera sa mort dans 7 jours. 

071

Mon avis:

Remake américain du classique de l'horreur Japonais "Ringu" de Hideo Nakata, "Le Cercle - The Ring" réalisé par Gore Verbinski reprend en gros la même intrigue tout en lui apportant pas mal d'éléments nouveaux qui à mon avis le rend meilleur que l'original. Oui, je dois être l'une des seules personnes qui préfère cette version à l'original et je ne m'en cache pas. Pourquoi le ferais je d'ailleurs? Ce n'est que mon opinion et je ne demande pas a ce que les autres la partage. Rien que les personnages sont de mon point de vu bien plus complexe que ceux qui composait le film de Nakata et bien plus intéressant de part la façon dont ils nous sont présentés et interprétés. 

072

Clairement le personnage de la journaliste Rachel Keller est à mille lieux de celui de Reika Asakawa joué dans l'original par Nanako Matsushima. Beaucoup moins maternelle que celle-ci et beaucoup moins complice avec son fils, elle n'en reste pas moins une journaliste chevronné qui aura à coeur de découvrir la vérité sur la sinistre mort de sa nièce. Rachel a également un relation compliqué avec son fils Aidan, lequel ne l'appel pas maman mais par son prénom. Devenu mère trop jeune elle ne se sentait pas prête à tenir se rôle et celle-ci ne se rendra compte des sentiments fort qu'elle éprouve pour son enfant que lorsque le danger de la malédiction planera sur lui. Rachel et son ex-mari, lequel n'était également pas prêt à être parent se comporteront pour la première fois comme tel et c'est en s'unissant malgré la tension qui existe entre eux qu'ils pourront espérer sauver leurs fils. 

073

Aidan n'est quant à lui pas un enfant comme les autres. Etant d'un caractère plutôt secret, il compense cette froideur apparente par des dons exceptionnels. Il entretien avec sa Rachel une relation un peu distante celle-ci estimant qu'il est à même de se prendre en charge tout seul. Elle n'a d'ailleurs pas tord mais malgré tout l'on ne peut ne pas apercevoir qu'il cherche à être plus complice avec sa mère. Dans le rôle de la jeune journaliste l'actrice Naomi Watts fait merveille et bien que cela ne soit pas sa meilleure performance il faut bien reconnaître qu'elle sait se montrer particulièrement convaincante. Dans le rôle de l'ex-mari immature mais toujours amoureux de Rachel l'acteur Martin Henderson propose ici une interprétation tout ce qu'il y a de plus honnête et, bien que n'étant pas vraiment charismatique, le comédien sait faire preuve de justesse et en cela son jeu n'est pas dénué d'intérêt.

074

Pour ce qui est des principaux seconds rôles je retiendrais surtout celui de Richard Morgan brillamment interprété par Brian Cox. Inquiétant de par sa façon d'aborder le personnage le comédie semble s'investir à fond dans son rôle et il faut bien reconnaître qu'il apporte un plus non négligeable à l'ensemble. Homme à la personnalité tourmenté hanté par un passé lourd qui l'a conduit à la folie, Richard Morgan est le protagoniste le plus fascinant du film. Inquiétant, déroutant et imprévisible, le scénario de "The Ring" bénéficie de sa présence.

Plutôt que de choisir le genre du cinéma horrifique, Gore Verbinski préfère inscrire son film dans celui du thriller fantastique. Bien qu'il est question de fantômes et de malédiction "The Ring" est avant tout une enquête. Instaurant  tout du long une ambiance pesante et angoissante le cinéaste choisit l'étrange à l'horreur pure et c'est de mon point de vu un choix judicieux. Verbinski a su imposer à cette nouvelle version sa propre vision du sujet et la manière dont le traiter.

075

L'on pourra dire tout ce que l'on veut de lui je persiste à dire qu'il est un cinéaste de talent qui mérite d'être apprécié à sa juste valeur. Du point de vu de l'intrigue rien a redire. Bien que reprenant en gros celle du film de Nakata l'on ne peut ne pas apercevoir les multiples changement et nouvelles inventions que les scénaristes ont apportés au scénario. Celles-ci s'avèrent d'ailleurs particulièrement intéressantes et Verbinski sait de par se mise en scène et son sens de la narration visuel en tirer le meilleur parti. Pour ma part et contrairement à beaucoup j'ai aimé ce remake que je considère comme étant un thriller horrifique de qualité proposant une grande gamme de suspense et d'émotion. Un très bon film!